Une enveloppe de 350 millions de dirhams (MDH) a été versée, jusqu’à présent, aux agriculteurs affectés par le manque de pluies au titre de l’actuelle saison agricole, a indiqué lundi le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants, le ministre a affirmé que cette initiative a été lancée à titre exceptionnel après l’évaluation des effets de la sécheresse en collaboration avec la MAMDA, entamée le 14 mars dernier.

“Le versement de ces sommes a débuté à la mi-avril au lieu du mois de juillet, dans le souci d’atténuer les répercussions du déficit pluviométrique sur les agriculteurs”, a-t-il expliqué.

Le Crédit agricole, a poursuivi M. Akhannouch, a accompagné les petits agriculteurs en ces circonstances par un certain nombre de produits sous forme de financements estimés à 1,5 milliard de DH, un programme d’acquisition d’orge au profit des éleveurs, un programme de cultures printanières (600 MDH) et un programme de plantation d’arbres fruitiers (400 MDH).

Bouton retour en haut de la page
Fermer