L’Américain David Haggerty, artisan de la réforme de la Coupe Davis, a été largement réélu président de la Fédération internationale de tennis (ITF) pour la période 2019-2023, vendredi lors de l’assemblée générale de l’instance à Lisbonne, a annoncé l’ITF.

Haggerty, âgé de 62 ans et en poste depuis 2015, a été élu dès le premier tour de scrutin avec 60,5% des votes.

Ancien président de la Fédération américaine (USTA) il avait face à lui trois candidats, dont le Canadien David Miley qui entendait revenir dans les prochaines années sur le format de la Coupe Davis adopté sous la présidence Haggerty et entré en vigueur cette année.

Sous l’impulsion du footballeur espagnol Gerard Piqué, patron du groupe Kosmos qui a racheté les droits de la compétition à l’ITF l’été dernier, le format de la légendaire Coupe Davis a été totalement revisité.

Le tableau final de l’épreuve, qui regroupe 18 équipes nationales, se déroule désormais sur une semaine, cette année du 18 au 24 novembre à Madrid.

Cette Coupe Davis new look est prévue moins de deux mois avant une compétition rivale organisée par l’ATP, la World Team Cup, une Coupe du monde des nations de tennis qui se tiendra en janvier 2020 en Australie.

D’ores été déjà, de grands noms du tennis, dont Roger Federer, ont annoncé qu’ils ne participeraient pas à la Coupe Davis.

Bouton retour en haut de la page
Fermer