La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a organisé, jeudi à Dakhla, un atelier de présentation de la plateforme digitale de ses deux programmes phares d’éducation au développement durable, à savoir “Eco-écoles” et “Jeunes reporters pour l’environnement”.

L’atelier a été l’occasion de mettre en avant cet outil d’éducation à l’environnement sous forme de jeux interactifs afin de renforcer les capacités des coordinateurs du programme Eco-écoles et surtout des écoliers.

Initiée en partenariat avec l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Dakhla-Oued Eddahab, cette rencontre a pour finalité de renforcer les capacités des acteurs adhérents à ces programmes, notamment les cadres éducatifs, les enseignants encadrants des activités éducatives, ainsi que les élèves.

S’exprimant à cette occasion, la représentante de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, Latimad Zair a souligné que le programme “Eco-Ecoles” est désormais destiné à l’enseignement préscolaire, suite au renouvellement de la convention de partenariat entre la Fondation et le ministère de tutelle en juin 2017.

Cette initiative permet de favoriser la formation et la sensibilisation des élèves à protéger l’environnement et à développer des comportements éco-citoyens, a poursuivi Mme Zair, notant que dans le cadre du renforcement des capacités des coordinateurs et apprenants, un atelier pratique dédié aux questions environnementales a été organisé dans le but de lier les Objectifs du développement durable (ODD) au curriculum scolaire.

Pour sa part, le coordinateur régional chargé de l’environnement et du développement durable au sein de l’AREF de Dakhla-Oued Eddahab, Khalid Labgairi a indiqué que l’objectif de ce programme est d’encourager les élèves à jouer un rôle actif, à évaluer leur lieu de vie commun et à remédier aux différents problèmes environnementaux qu’ils rencontrent au sein de leurs établissements.

Dans la même veine, M. Labgairi a noté que le programme “Jeunes reporters pour l’environnement”, qui s’adresse aux collégiens et lycéens, vise à sensibiliser les jeunes à des problématiques environnementales locales, en enquêtant et menant des investigations journalistiques à travers des reportages écrits ou photographies ou via des capsules vidéos.

Il a, dans ce sens, relevé que depuis le début du programme Eco-écoles, 22 écoles y ont adhéré, dont 12 ont obtenu le label “Pavillon Vert” de la part de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement.

Le programme des “Eco-écoles” a pour objectif de susciter la prise de conscience chez les apprenants quant aux questions environnementales, de les encourager à adopter des modes de vie éco-friendly et de permettre aux cadres éducatifs d’inclure l’éducation à l’environnement dans toutes les matières enseignées, notamment au niveau des établissements primaires et préscolaires, le but étant d’inculquer aux générations montantes les principes du développement durable ainsi que les bases d’un comportement écologique.

S’agissant du programme des “Jeunes reporters pour l’environnement”, il vise à inclure l’éducation à l’environnement dans les curriculums, à sensibiliser les apprenants à l’importance de l’environnement et ses enjeux, à travers l’adoption d’une approche médiatique pour traiter ce phénomène et à travers la formation d’une prise de conscience collective chez tous ceux qui sont impliqués dans la protection de l’environnement.

Le label “Pavillon Vert” a été décerné cette année à trois écoles de la région de Dakhla-Oued Eddahab, à savoir Medersat com, Youssef Ibn Tachefine et Ouedi Echiaf, relevant de la direction provinciale de l’éducation nationale d’Oued Eddahab, en reconnaissance de leurs efforts pour inculquer aux élèves les bonnes pratiques et habitudes de protection de l’environnement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer