Paris – Le pilote français amateur Pierre Cherpin, qui souffrait d’un traumatisme crânien après une chute lors de la septième étape du Dakar 2021, est décédé lors de son transfert en France, rapportent vendredi les médias de l’hexagone qui citent l’organisateur du rallye-raid.

“C’est au cours de son transfert par avion sanitaire entre Jeddah et la France que” ce chef d’entreprise de 52 ans “est décédé des suites de blessures consécutives à une chute survenue au cours de la 7e étape Ha’il – Sakaka, le 10 janvier”, précise l’organisateur du rallye-raid dans un communiqué.

Opéré d’urgence pour un hématome extra dural, son état s’est stabilisé mais il est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi au cours de son rapatriement. Une poussée de température l’a emporté durant son trajet vers la France.

Son décès a été confirmé par sa famille. “Pierre nous a quitté des suites d’une fièvre aigüe probablement d’origine cérébrale dans l’avion sanitaire qui l’a déposé au Bourget”, a écrit dans la matinée sa famille sur la page Facebook du pilote.

Il s’agit du premier décès de l’édition 2021 de l’épreuve.

En 2020, deux pilotes sont décédés sur les routes saoudiennes vers Djeddah. Le Portugais Paulo Gonçalves était mort d’une chute lors de la 7e étape. Le Néerlandais Edwin Straver avait pour sa part succombé à ses blessures une semaine après la fin de l’épreuve, consécutivement à une chute lors de la 11e étape.

Pierre Cherpin est le 27e pilote à perdre la vie sur le Dakar depuis sa création en 1979, le 22e motard.

Bouton retour en haut de la page
Fermer