Rabat – La Fédération royale marocaine de cyclisme (FRMC) organise, du 23 janvier au 15 février prochain à Benslimane, un stage de préparation au profit des coureurs de différentes catégories, afin de connaître leur niveau de préparation et capacités techniques, dans le sillage des effets du covid-19.

Ce stage intervient dans la perspective de la reprise des compétitions régionales et nationales et de la préparation des échéances continentales et internationales prévues en 2021, notamment les championnats africains de cyclisme sur route et sur piste prévus en mars prochain en Egypte et les Jeux Olympiques de Tokyo, indique un communiqué de la FRMC.

Ces préparatifs s’insèrent également dans le cadre de l’accord de partenariat conclu avec le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et le Comité national olympique marocain (CNOM) au profit des meilleurs éléments nationaux dans les catégories seniors, des moins de 23 ans et juniors (garçons et filles), ajoute la même source.

La direction technique nationale vise à travers ce stage de préparation à connaître et évaluer les capacités techniques et physiques des coureurs à la lumière des répercussions liées à la crise du Covid-19, selon l’instance fédérale.

Ce rassemblement constitue, en effet, une opportunité pour développer une vision générale et future des jeunes coureurs, dans la perspective de rejoindre les équipes nationales et représenter le Maroc dans les prochaines compétitions internationales, notamment après l’inclusion de jeunes cyclistes parmi les bénéficiaires de ce rassemblement, sélectionnés en fonction de leurs participations et performances lors des courses nationales.

La direction technique a également convoqué à ce stage les coureurs marocains d’élite susceptibles de réaliser des bonnes performances lors des prochaines échéances africaines.

Ce rassemblement est dirigé par le directeur technique national, Mustapha Nejjari et les cadres nationaux Mustapha Al Ammal, Abdelaati Saadoune et Adil Dahkila.

Les participants à ce stage ont effectué des tests rapides de dépistage du coronavirus dès leur arrivée au lieu de concentration à Benslimane.

Bouton retour en haut de la page
Fermer