Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration (MEFRA) a fait le bilan d’implémentation des principales mesures décidées par le Comité de Veille Économique (CVE) qui a tenu, ce jeudi, sa 8ème réunion de travail en mode visioconférence.

Ainsi, pour les entreprises, le rythme de traitement des dossiers de crédit garantis par l’Etat “Damane oxygène” s’est accéléré, indique le ministère dans un communiqué, faisant état de 17.600 entreprises qui en ont bénéficié pour 9,5 milliards de dirhams (MMDH).

Pour le secteur formel, 134.000 entreprises ont déclaré 950.000 salariés en arrêt provisoire de travail en avril dernier, fait savoir le ministère, précisant que les indemnités les concernant ont été validées et payées le mercredi 13 mai.

D’autre part, le site de la CNSS est actuellement ouvert aux déclarations relatives au mois de mai, note la même source.

Pour les ménages du secteur informel, la première campagne d’administration des aides (Tadamon), a atteint 4,1 millions de ménages. Il reste encore près de 150.000 ménages à servir, ce qui se fera, selon le ministère, dans les deux jours à venir.

Pour cela, le nombre d’agences mobiles a été renforcé (225 actuellement) pour desservir les zones les plus enclavées, souligne le ministère.

En ce qui concerne la deuxième opération (Tadamon), 3 millions de ménages ont déjà été servis à ce jour. Quant aux zones reculées n’ayant pas d’agences de paiement, l’opération se poursuivra jusqu’à la fin du mois notamment, à travers les agences mobiles.

Enfin, le site Internet « www.tadamoncovid.ma » a été modifié pour, qu’à compter de ce jour, jeudi 21 mai, les ménages du secteur informel puissent s’informer du sort de leurs déclarations et y déposer leurs réclamations le cas échéant, relève le ministère.

Et d’assurer qu’un traitement diligent sera réservé à ces réclamations toujours dans la même logique de servir les citoyens ayant perdu leur revenu suite aux contraintes imposées par le confinement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer