Le président de la Fédération des Chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services (FCMCIS), M. Omar Moro, a appelé, mardi à Rabat, à promouvoir les petites et moyennes entreprises (PME), dans le cadre de l’élaboration du nouveau modèle de développement.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la réunion tenue par la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD), présidée par M. Chakib Benmoussa, avec les représentants de la Fédération pour écouter leur vision sur le nouveau modèle de développement, M. Moro a mis en exergue l’importance des PME, considérées comme le pilier de l’économie nationale et représentant près de 90% du tissu entrepreneurial.

Les PME font face à plusieurs contraintes, a-t-il relevé, notamment la concurrence des entreprises étrangères qui ne cesse de s’accroître dans un contexte d’ouverture sur l’économie mondiale, appelant à outiller ces PME pour leur permettre de relever les défis qui se dressent sur leur chemin.

Dans ce sens, la FCMCIS a présenté, lors de sa rencontre avec la CSMD, un ensemble de propositions et de solutions visant à promouvoir les PME, de manière à ce qu’elles puissent occuper une place de leader dans le nouveau modèle de développement, a indiqué M. Moro.

La CSMD avait décidé, le 24 décembre dernier, d’écouter les institutions et forces vives de la nation incluant les partis politiques, les syndicats, le secteur privé et les associations et ce, dans un esprit d’ouverture et de construction commune.

Cette écoute large et ouverte vise à recueillir les contributions et les avis des parties sollicitées en vue d’élaborer un modèle de développement, avait indiqué la Commission.

Dans cette même logique de participation et d’inclusion, la CSMD avait fait savoir qu’elle mettra en place une plateforme digitale permettant de recevoir et de collecter les contributions et les idées soumises par les citoyens afin d’enrichir le débat et de partager les expériences et les réflexions.

Bouton retour en haut de la page
Fermer