La Banque centrale espagnole a revu à la baisse mardi ses prévisions de croissance économique du pays ibérique pour la période allant de 2019 à 2021.

Pour 2019, la Banque prévoit une progression du Produit intérieur brut (PIB) de 2% au lieu de 2,4% annoncée auparavant, souligne l’institution financière dans son bulletin trimestriel de conjoncture.

En ce qui concerne 2020 et 2021, la Banque centrale table sur une croissance de 1,7% et de 1,6% contre 1,9% et 1,7% auparavant.

La banque explique ses révisions à la baisse par des “signaux de perte de dynamisme de l’activité qui ont été observés en Espagne” lors du dernier trimestre sur fond d'”incertitudes provenant du contexte extérieur”.

L’instabilité politique qui règne actuellement dans le pays “retarde l’adoption des mesures nécessaires pour s’attaquer aux vulnérabilités qui subsistent dans l’économie espagnole et augmenter sa capacité de croissance”, déplore l’institution.

En 2018, la croissance espagnole s’est établie à 2,4%, contre un précédent chiffre de 2,6% en raison de l’actualisation des méthodes d’estimation, selon l’Institut national de statistiques.

Bouton retour en haut de la page
Fermer