Le procès de quatre suspects accusés d’avoir provoqué l’explosion en 2014 du vol MH17 au dessus de l’Ukraine tuant les 298 personnes à bord, s’est ouvert lundi aux Pays-Bas en l’absence des accusés.

Le juge Hendrik Steenhuis a déclaré l’audience ouverte devant le tribunal de Schiphol, dans la banlieue d’Amsterdam, à quelques encablures de l’aéroport d’où le Boeing avait décollé avant d’être touché en plein vol par un missile BUK de conception soviétique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer