Le Fonds central pour les interventions d’urgence des Nations Unies (CERF) a alloué plus de cinq millions de dollars à l’UNICEF pour soutenir les efforts du Niger dans la réponse aux urgences humanitaires, y compris celles liées à la crise du COVID-19.

Grâce à ce soutien, “plus de 20.000 enfants de moins de 5 ans atteints de la malnutrition aiguë sévère seront pris en charge, plus de 6.000 enfants en âge scolaire auront accès à une éducation de qualité dans un environnement sûr et protecteur et plus de 4.900 personnes auront accès à l’eau potable et à l’assainissement”, a indiqué, mardi, Félicité Tchibindat, représentante de l’UNICEF au Niger.

De même, plus de 21.000 personnes déplacées à cause de l’insécurité auront ainsi accès à des solutions de logements sûrs et dignes dans les régions de Tillabéri et Tahoua (ouest) et Diffa (est),19.000 personnes déplacées auront accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement à Tillabéri  et plus 6.500 enfants en âge scolaire auront accès à une éducation inclusive de qualité à Tillabéry et Tahoua, a précisé la représentante de l’UNICEF.

Par ailleurs, une tranche de cet appui servira à soutenir la réponse actuelle face à la pandémie de COVID-19 et couvrira les activités menées sur les plans de santé, prévention, contrôle des infections, ainsi que communication des risques et engagement communautaire.

Bouton retour en haut de la page
Fermer