Les mesures adoptées pour faire face à la pandémie de Covid-19 ont démontré leur efficacité dans les efforts visant à enrayer la détérioration de la situation épidémiologique dans plusieurs régions du Royaume, a affirmé lundi à Rabat le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

En réponse à une question centrale sur “la politique gouvernementale à la lumière de l’évolution de la situation épidémiologique” lors de la séance mensuelle des questions de politique générale à la Chambre des représentants, M. El Otmani a souligné que certaines mesures s’avèrent nécessaires en dépit de leur coût. “Le gouvernement assume ses responsabilités et ne peut en aucun cas mettre en péril la santé et la sécurité des citoyens”, a-t-il expliqué.

Rappelant à ce sujet les discours royaux qui représentent une feuille de route claire en matière de lutte contre l’épidémie, le chef du gouvernement a relevé que ceux-ci mettent l’accent sur la mobilisation nationale collective et la nécessité de faire preuve de vigilance et d’engagement en faveur de la santé des citoyens, parallèlement à l’effort de stimulation de l’économie et l’appui à la protection sociale.

“Notre pays a su réaliser des acquis et des succès collectifs grâce aux directives de SM le Roi et à la synergie des actions des diverses institutions et la collaboration des citoyens”, a-t-il dit, notant que l’exécutif a pris les décisions nécessaires et a agi avec sérieux et efficacité pour mettre en exécution les instructions royales.

“Les cas de contamination ne se stabilisent pas et nous n’arrivons encore pas à faire aplatir la courbe”, a-t-il assuré, faisant observer qu’en dépit de l’augmentation des infections, le système de santé n’épargne aucun effort pour maintenir sous contrôle la situation et enrayer la propagation du virus, en coopération avec les autorités compétentes.

Selon le chef du gouvernement, le nombre des cas graves et critiques enregistrés jusqu’ici nécessite la mobilisation de 26,3% des lits de réanimation dédiés aux patients Covid-19. Une tendance à la stabilisation des cas de contamination a été observée dans certaines régions bien qu’elles aient recensé précédemment un grand nombre de cas.

Sur le registre des décès, le Royaume enregistre les taux les plus bas de létalité au niveau mondial avec un taux de 1,7%, en comparaison avec 2,7% au début de la pandémie, a-t-il conclu.

Bouton retour en haut de la page
Fermer