Le choix par le Maroc du vaccin contre la covid-19 s’est basé sur les critères de la sécurité et de l’efficacité, a affirmé jeudi le chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani, mettant en garde contre tout relâchement dans la lutte contre la pandémie.

Intervenant lors du conseil de gouvernement, M. El Otmani a rappelé la séance de travail qu’a présidée SM le Roi Mohammed VI, lundi dernier au Palais Royal de Rabat, et qui a été consacrée à la stratégie de vaccination contre la covid-19, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi qui donnait lecture à un communiqué à l’issue du Conseil.

Cette séance de travail s’inscrit dans le cadre du suivi direct et régulier par SM le Roi des efforts consentis par le Maroc en matière de lutte contre la covid-19 et qui visent à préserver la santé des citoyens, a ajouté M. El Otmani, soulignant que dans le cadre de l’approche Royale proactive depuis l’apparition du coronavirus au Maroc, SM le Roi a donné Ses Hautes Orientations en vue du lancement d’une opération massive de vaccination contre la covid-19.

“Cela est en bonnes mains qui veillent sur la santé et la sécurité des citoyens”, a assuré le chef du gouvernement, affirmant que le “choix marocain du vaccin repose sur la sécurité et l’efficacité, deux critères fondamentaux, sachant que les études cliniques ont jusqu’à maintenant prouvé que le vaccin remplit ces deux conditions”.

Il a, à ce propos, fait état d’une coordination avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui a retenu plusieurs vaccins à travers son programme COVAX visant à permettre une distribution équitable des vaccins à l’échelle mondiale.

“Le choix marocain du vaccin est bien fondé et n’est pas fortuit”, a-t-il dit, saluant les efforts de la Commission scientifique nationale chargée du suivi de toutes les études cliniques auxquelles le Maroc prend part.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a appelé à la vigilance face aux Fake news, exhortant les citoyens à faire confiance aux organismes officiels qui donnent des informations certifiées et les diffusent via les canaux médiatiques officiels.

M. El Otmani a ensuite fait savoir qu’une campagne sera lancée pour expliquer certains aspects liés à la vaccination afin que les citoyens puissent en connaitre les bases, les orientations et le mode opératoire, le but étant d’assurer leur adhésion à cette opération et de garantir une “confiance collective” concernant la sécurité et l’efficacité du choix marocain.

Le chef du gouvernement a par la suite évoqué la situation épidémiologique au Maroc, la qualifiant de “préoccupante” dans le sillage de la hausse du nombre des cas sévères et des décès de jour en jour.

Il a, à cet égard, prévenu que le fait de “disposer du vaccin ne doit pas prêter à la nonchalance et au relâchement mais nous devons, tous, respecter les mesures préventives prises par les autorités sanitaires et sécuritaires”.

M. El Otmani a déploré les 4500 décès dus au coronavirus, un “lourd bilan surtout que l’on perd entre 70 et 80 de nos citoyennes et citoyens chaque jour et que des centaines d’autres sont en réanimation”.

Le chef du gouvernement a, enfin, adressé ses remerciements à l’ensemble du corps médical qui déploie des efforts soutenus pour assister et soigner les personnes contaminées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer