Les restrictions de circulation mises en place en France, dans le cadre des mesures de freinage contre l’épidémie du Covid-19, ne seront pas prolongées au-delà du 3 mai, selon des sources gouvernementales, citée par les médias de l’hexagone mercredi.

Ce scénario est conforme aux annonces du président Emmanuel Macron, qui avait décrété la limitation des déplacements à 10 km du domicile à partir du 3 avril pour 4 semaines, ce qui correspond au 3 mai.

L’exécutif prévoit également d’alléger le couvre-feu et de rouvrir à partir de mi-mai les terrasses, commerces non alimentaires et lieux de culture, avec des jauges réduites à compter du 17 mai, notent les mêmes sources.

De nombreux lieux culturels pourraient être concernés par la réouverture. Outre les musées, les médias évoquent même cinémas et théâtres avec une jauge de 35% de leur capacité d’accueil.

“C’est le président qui souhaite plutôt ouvrir tous les lieux de culture et ne pas faire du catégoriel”, indique une source au sein de l’exécutif à la chaîne d’information en continu BFMTV.

Les modalités de la réouverture et de l’allégement des restrictions devront être annoncées par le chef de l’Etat, selon la même source gouvernementale.

Emmanuel Macron avait annoncé le 31 mars, pour quatre semaines à partir du 3 avril, un couvre-feu à 19H00 dans tout l’Hexagone, la limitation des déplacements à 10 km du domicile sauf motif impérieux, l’interdiction des déplacements inter-régionaux ainsi que le recours systématique au télétravail et la fermeture des écoles, afin de lutter contre la 3ème vague épidémique.

Dans une interview accordée au journal régional “Télégramme” et publiée lundi soir, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué que la France a entamé «une décroissance de l’épidémie» du Covid-19 depuis cinq jours, soulignant qu’il s’agit d’une décrue encore «fragile».

«Il y a moins de nouveaux cas au quotidien: on était monté à 40.000, on est aujourd’hui aux alentours de 33.000 cas chaque jour en moyenne», a-t-il précisé

Le gouvernement espère que le nombre des nouveaux cas quotidiens tombera à 20.000 d’ici un mois et atteindre son objectif de vacciner 20 millions de personnes à la mi-mai.

Selon les derniers chiffres de l’Agence Santé publique France, 101.597 personnes ont succombé au Covid-19 depuis l’apparition de la pandémie, tandis que 12.766.311 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin anti-coronavirus.

Bouton retour en haut de la page
Fermer