Dix pays représentent 70% de tous les cas et décès de Covid-19 signalés dans le monde et trois pays en représentent la moitié, a indiqué lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

“Près de 35 millions de cas de Covid-19, dont plus d’un million de décès, ont été signalés à l’OMS mais le nombre réel est certainement plus élevé “, a averti le chef de cette agence onusienne.

“Bien que tous les pays aient été touchés par ce virus, nous devons nous rappeler qu’il s’agit d’une pandémie inégale”, a déclaré, Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une réunion du comité exécutif de l’OMS qui réunit ses Etats membres.

Pour le chef de l’OMS, “tous les pays n’ont pas réagi de la même manière et tous les pays n’ont pas été touchés de la même manière”.

Selon l’OMS, l’Asie du Sud-Est continue d’enregistrer une poussée de cas. Les pays de la région européenne et de la Méditerranée orientale connaissent eux une hausse de cas et des décès. La situation en Afrique et dans la zone Pacifique occidentale est plutôt positive.

“Nos meilleures estimations actuelles nous disent que 10% de la population mondiale pourrait avoir été infectée par le virus. Cela varie selon les pays, selon le fait que l’on soit dans une zone urbaine ou rurale, selon les différents groupes (de population)”, a, pour sa part, déclaré le Dr Mike Ryan qui dirige la réponse d’urgence de l’OMS.

Pour le Dr Ryan, la vaste majorité du monde est toujours à risque. “Nous savons que la pandémie va continuer à évoluer, mais nous savons aussi que nous avons les outils qui fonctionnent pour supprimer la transmission et sauver des vies tout de suite et ils sont à notre disposition”, a-t-il dit, ajoutant que “l’avenir dépend des choix que nous faisons collectivement”.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer