Le président américain Donald Trump a prévenu mardi soir à Washington que les Américains devraient s’attendre à deux semaines “douloureuses” et “difficiles” à cause de la propagation rapide du nouveau coronavirus.

S’exprimant lors de la conférence de presse quotidienne à la Maison Blanche du groupe de travail sur l’épidémie de coronavirus, le président Trump a averti que même si les mesures de distanciation sociales sont respectées à travers le pays, le COVID-19 pourrait tuer entre 100 000 et 240 000 Américains au cours des prochaines semaines.

“Je veux que chaque Américain soit préparé pour les jours difficiles qui nous attendent. Nous allons traverser deux semaines très dures”, a souligné le Locataire de la Maison Blanche.

“Nous devons nous préparer”, a déclaré aux journalistes le directeur de l’Institut américain des allergies et des maladies infectieuses, le Dr Anthony Fauci. “Nous continuons de voir les choses monter. Nous ne pouvons pas être découragés par cela parce que les mesures d’atténuation fonctionnent réellement”.

Sans aucune mesure visant à atténuer la propagation de la maladie, les projections des experts américains atteignent entre 1,5 et 2,2 millions de décès dus au COVID-19 dans le pays.

L’administration Trump a exhorté les gens à éviter les restaurants et les bars, à annuler les voyages non-essentiels et à travailler à domicile si possible tout en évitant de se rassembler en groupes de plus de 10 personnes. Plusieurs États ont émis des ordres limitant les déplacements hors du domicile aux seules activités essentielles.

Plus de 160.700 personnes ont contracté le nouveau coronavirus aux Etats-Unis jusqu’à mardi, alors que 3.774 en sont décédées selon les données de l’Université John Hopkins.

Bouton retour en haut de la page
Fermer