La Premier League a annoncé mardi que la première vague de tests de dépistage de coronavirus effectuée sur 748 membres du championnat anglais, dont des joueurs et des membres de l’encadrement des clubs de l’élite anglaise, a révélé six cas positifs dans trois clubs différents.

“La Premier League peut confirmer aujourd’hui que 748 joueurs et membres de l’encadrement ont été testés dimanche et lundi. Sur ces échantillons, 6 se sont révélés positifs venant de trois clubs”, expliquent les organisateurs du championnat anglais dans un communiqué.

Les noms des joueurs ou du personnel concernés n’ont pas été dévoilés pour des “exigences légales et opérationnelles”, précise la même source, notant que les personnes testées positives s’auto-isoleront “pendant sept jours”.

Ces résultats interviennent alors que les 20 clubs de l’élite anglaise avaient voté lundi pour la reprise des entraînements par petits groupes en continuant de respecter des mesures de distanciation physique.

“Des protocoles médicaux stricts de la plus haute qualité garantiront que tout le monde retourne à l’entraînement dans l’environnement le plus sûr possible”, avaient assuré les dirigeants de la Premier League.

Les joueurs espèrent rapidement pouvoir passer à des entraînements complets avec contacts pour mener à bien leur projet de terminer la saison entre la fin juin et le mois de juillet.

Bouton retour en haut de la page
Fermer