L’Allemagne va imposer des restrictions drastiques aux non-vaccinés s’apparentant à un quasi-confinement.

La chancelière Angela Merkel a annoncé jeudi un durcissement des restrictions visant les personnes non vaccinées contre le Covid-19, qui n’auront plus accès aux commerces non essentiels, restaurants, lieux de culture ou de loisirs.Ils devront aussi limiter leurs contacts, à domicile ou à l’extérieur.

Ces mesures ont été prises à l’issue d’une réunion avec son successeur, Olaf Scholz, et les dirigeants des 16 régions du pays. Un projet de loi sur l’obligation vaccinale, à laquelle M. Scholz est favorable, sera soumis au parlement pour une entrée en vigueur en février ou mars.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), basé à Stockholm, a de son côté indiqué que “les données préliminaires suggèrent un avantage substantiel” du nouveau variant sur le variant Delta jusqu’ici dominant.

Sur la base de ces modèles mathématiques, “Omicron pourrait causer plus de la moitié des infections provoquées par le virus SARS-CoV-2 dans l’Union européenne d’ici les tout prochains mois”, a mis en garde l’agence jeudi.

D’autant que, selon une étude de scientifiques sud-africains, le risque d’attraper une nouvelle fois le Covid-19 est accru avec le variant Omicron.

Bouton retour en haut de la page
Fermer