La société américaine de biotechnologie Moderna a déclaré lundi que son vaccin potentiel contre le coronavirus est efficace à 94,5% dans la lutte contre le virus, selon une première analyse publiée par le groupe basé à Cambridge, dans le Massachusetts.

Le vaccin Moderna – aux côtés du candidat tout aussi efficace de Pfizer – offre une autre lueur d’espoir pour la maîtrise de la pandémie qui sévit actuellement à travers le monde.

Réalisée en collaboration avec l’Institut national américain de la santé, l’étude de Moderna a porté sur 3000 participants – dont la moitié a reçu un placebo.

Dans 95 cas de COVID-19 qui se sont développés parmi les participants, 90 prenaient le placebo.  Moderna signale qu’il n’y a eu, jusqu’à présent, aucun problème de sécurité majeur.

«C’est une très bonne nouvelle. Si vous regardez les données, les chiffres parlent d’eux-mêmes», a déclaré l’éminent immunologue américain, le Dr Anthony Fauci cité dans le Washington Post.

«Je me décris comme un réaliste, mais je suis fondamentalement un optimiste prudent. Je sentais que nous aurions probablement moins que cela.… J’ai dit qu’un vaccin efficace à plus de 90% était certainement possible, mais je ne comptais pas dessus.”, a-t-il dit.

Il y a une semaine, les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTecha ont annoncé avoir abouti à un vaccin “efficace à 90%” contre la Covid-19, un développement prometteur alors que le monde attend avec impatience toute nouvelle positive à même de mettre fin à une pandémie qui a tué plus de 1,2 millions de personnes à travers le globe.

Bouton retour en haut de la page
Fermer