L’Union européenne (UE) a appelé à ne pas céder à la panique et à la désinformation après les informations faisant état de quatre morts en Italie des suites de leur atteinte au nouveau coronavirus COVID-19.

Les commissaires européens à la Gestion des Crises, Janez Lenarčič et à la Santé, Stella Kyriakides ont affirmé, lors d’un point de presse conjoint à Bruxelles, que les autorités italiennes ont pris les mesures nécessaires pour gérer cette situation, mettant en garde contre “toute désinformation” ou utilisation de ces circonstances à “des fins politiques”.

«Nous devons nous fier uniquement aux informations scientifiques vérifiées et ne pas céder aux sirènes de la désinformation», a souligné Mme Kyriakides.

Au sujet d’une éventuelle instauration de contrôles aux frontières intérieures de l’UE, le commissaire européen à la gestion des crises a pour sa part indiqué que la décision appartient aux Etats membres.

«Nous devons avoir une réponse cohérente et coordonnée. Nous devons nous informer en temps réel », a-t-il affirmé.

L’Italie a annoncé lundi son quatrième décès des suites du nouveau coronavirus.

En France, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures pour faire face à une éventuelle “menace épidémique”, notamment la mobilisation de 70 établissements supplémentaires et l’augmentation des capacités concernant les tests diagnostiques.

Le pays va aussi augmenter ses capacités en équipements de protection individuelle, notamment en commandant en quantités des masques de protection.

Bouton retour en haut de la page
Fermer