Le Roi Felipe VI d’Espagne a appelé, mercredi, tous les Espagnols à mettre de côté leurs divergences et à unir leurs efforts pour lutter contre le nouveau coronavirus.

“Maintenant, nous devons mettre de côté nos divergences. Nous devons nous unir autour du même objectif: surmonter cette situation grave. Et nous devons le faire ensemble, avec sérénité et confiance, mais aussi avec détermination et énergie”, a souligné le Souverain espagnol, dans son discours prononcé à l’issue de la réunion du Comité de gestion technique du coronavirus, tenue au Palais de la Zarzuela, pour analyser la situation en Espagne.

“Ce virus ne nous vaincra pas. Au contraire, il nous rendra plus forts en tant qu’une société plus engagée, plus solidaire et plus unie face à toute adversité”, a lancé le Roi Felipe VI.

“Je suis sûr que nous allons tous donner l’exemple, encore une fois, de la responsabilité, du sens du devoir, de civisme et de l’humanité, du dévouement et de l’engagement et, surtout, de la solidarité, en particulier envers les plus vulnérables, pour que personne ne se sente seule ou impuissante”, a insisté le Souverain.

Après avoir rappelé que le pays a pu surmonter des situations très difficiles dans le passé, le Roi Felipe VI a assuré que “cela va se produire également dans la lutte contre ce virus, car les Espagnols n’abandonnent jamais face aux difficultés”.

Le Souverain espagnol a, à cet égard, exprimé sa profonde compassion aux familles des victimes et envers toutes les personnes atteintes par le coronavirus, saluant les efforts déployés par les professionnels de la santé.

“Nous savions que nous avons un excellent système de santé et des professionnels extraordinaires. Je veux m’adresser à eux maintenant: vous avez notre plus grande admiration, notre plus grand respect et notre soutien total. Vous êtes l’avant-garde de l’Espagne dans la lutte contre cette épidémie, vous êtes notre première ligne de défense”, a dit le Souverain.

“C’est une crise que nous allons surmonter”, a-t-il relevé, appelant les citoyens à résister, contribuer à l’effort collectif et à s’adapter aux nouveaux modes de vie, dans le respect des instructions des experts.

L’Espagne est placée depuis samedi dernier en état d’alerte pour une période de quinze jours, en vue de freiner l’expansion du nouveau coronavirus.

Selon le dernier bilan donné par le ministère de la Santé, le nombre de cas de contamination au coronavirus en Espagne a atteint 13.716, en hausse de 18% par rapport à mardi, tandis que celui des décès est passé à 598.

Bouton retour en haut de la page
Fermer