Le gouvernement portugais a décidé, mercredi soir, de décréter l’état d’urgence pour faire face à la hausse inquiétante des cas du Covid-19,

Cette mesure entre en vigueur dès jeudi pour une période de deux semaines, a annoncé le premier ministre portugais, Antonio Costa, à l’issue d’une réunion de son cabinet.

L’état d’urgence confère désormais au gouvernement des compétences pour limiter la liberté de mouvement des habitants ou mettre en oeuvre des mesures contraignantes.

Les rassemblements de plus de cinq personnes dans les lieux publics et de plus de 50 personnes dans les lieux privés seront interdits. Le port du masque est aussi rendu obligatoire dans l’espace public. Le parlement doit encore approuver les mesures.

M. Costa a reconnu, mercredi, que l’évolution de la situation épidémiologique dans son pays est « grave », soulignant la nécessité de prendre des mesures urgente pour faire lutter contre l’avancée de la pandémie.

“Nous pouvons décrire l’évolution de la pandémie dans notre pays comme grave”, a indiqué M. Costa à l’issue d’un conseil des ministres, précisant que le gouvernement a pris des mesures pour contrôler cette situation.

“Nous allons soumettre à l’Assemblée de la République un projet de loi, avec un caractère d’urgence, qui rende obligatoire le port du masque dans la voie publique, dès lors qu’il y aura d’autres personnes sur cette voie publique”, a ajouté le responsable portugais.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer