Le Ministre de la Santé Publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara, a annoncé devant le Parlement ce samedi 30 mai 2020 que le Niger maintient sa position  concernant le traitement du coronavirus à base de la chloroquine.

Cette communication du Ministre en charge de la Santé fait suite à une question d’actualité qui lui a été adressée par le député Abdourahamane Oumarou concernant la position du Niger suite à la suspension de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur les essais cliniques de l’hydroxychloroquine.

Donnant ses explications, le Ministre Idi Illiassou Mainassara a indiqué que cette décision est motivée par une étude menée par un comité d’experts dirigé par  le recteur  de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, à qui l’on a posé cette question et après concertation ils ont fait la proposition au gouvernement de  maintenir ce protocole grâce auquel le Niger a enregistré 803 cas guéris.

Le Ministre de la Santé de faire comprendre  que la prescription de la chloroquine doit se faire chez la personne testée positive au Covid 19 et c’est au médecin d’instituer le traitement et sous surveillance médicale. Elle a été déconseillée à titre préventive.

Dr Idi Illiassou Mainassara de préciser que le jour où le Gouvernement aura une autre solution qui fait l’unanimité autre que la chloroquine, il va adopter cette alternative.

Le Niger, sur plus de 800 cas testés positifs au Covid 19, a enregistré 64 décès et seulement 88 personnes sont actuellement sous traitement, note-t-on.

Bouton retour en haut de la page
Fermer