Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) ont fait part mardi de leur mobilisation pour empêcher la propagation de la pandémie de Covid-19 dans les établissements pénitentiaires.

Afin de contribuer aux efforts de prévention, mis en place dans les établissements pénitentiaires sous la responsabilité de la DGAPR, le CICR, à travers sa délégation de Rabat, fait un don de matériel d’hygiène et d’équipements de protection au profit du personnel et des pensionnaires des établissements pénitentiaires, indique un communiqué conjoint des deux entités.

“Dans la crise sanitaire mondiale actuelle due à la propagation de COVID-19, le Comité international de la Croix-Rouge, en tant qu’institution humanitaire, est particulièrement préoccupé par la santé des personnes privées de liberté dans le monde entier. Ainsi, le CICR souhaite contribuer aux efforts de prévention mis en place dans les établissements pénitentiaires et notamment l’application renforcée des règles d’hygiène et de protection de base”, affirme la cheffe de la délégation du CICR à Rabat, Mme Rania Machlab, citée dans le communiqué.

Dès l’apparition des premiers cas au Maroc, la DGAPR a pris une série de mesures d’urgences pour faire face à ce péril médical qui touche autant les personnes privées de liberté que les agents pénitentiaires, a rappelé la même source.

“La DGAPR est consciente de la nécessité de l’application correcte et efficace de ces dispositions et déploie tous ses efforts pour épargner les pensionnaires et les agents”, insiste M. Mohamed Salah Tamek, Délégué général de la DGAPR, cité dans le communiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer