Le ministre zambien des Finances, Bwalya Ng’andu, a indiqué lundi que son pays compte approcher le Fonds monétaire international (FMI) pour faire face aux défis économiques majeurs liés à la propagation du coronavirus (covid-19).

« La Zambie discutera avec le FMI d’un cadre macroéconomique qui débouchera éventuellement sur un programme économique approprié », a dit Ng’andu, cité par les médias, notant que les pourparlers avec l’institution financière internationale devraient focaliser sur la question de la dette.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Zambie a été revue à la baisse par le gouvernement en raison de la propagation du covid-19. Selon le FMI, l’économie zambienne devrait se contracter de 3,5 pc en 2020.

Le ministre zambien de l’Économie avait révélé récemment que dans le secteur minier, la pandémie a perturbé le commerce international en termes du volume des échanges et des prix des matières premières, précisant que les cours du cuivre ont ainsi baissé de 23 pc à 4.754 dollars/tonne, soit des pertes de l’ordre de 1.400 dollars/tonne pour le pays.

La Zambie, deuxième producteur de cuivre en Afrique, a également demandé à la Banque africaine de développement (BAD) et à la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) un soutien au titre des divers fonds d’urgence dédiés à la lutte contre la pandémie du covid-19, a ajouté Ng’andu.

Par ailleurs, le pays est actuellement en pourparlers avec plusieurs pays du G20 sur le report ou le rééchelonnement de sa dette.

Bouton retour en haut de la page
Fermer