Voici quelques nouvelles contributions reçues jeudi par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI:

– La Fédération royale marocaine de karaté et disciplines associées contribue à hauteur d’un million de dirhams (MDH).
– Le Groupe Al Omrane réserve une contribution de 50 MDH.
– L’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) contribue par 10 MDH.
– Les officiers supérieurs des Forces Armées Royales, Généraux et Colonel-Majors, de toutes les composantes : Terre, Air, Mer et Gendarmerie Royale, contribuent par le don d’un mois de salaire.
– Le président, les membres et le secrétaire général de la Cour constitutionnelle ont décidé de mettre leurs allocations d’un mois.
– Les directeurs centraux et les inspecteurs généraux du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts ont décidé de faire don d’un mois de salaire.
– L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies à New York, Omar Hilale, a fait don d’un mois de salaire.
– Les responsables de l’administration centrale du ministère des Habous et des Affaires islamiques, ainsi que les responsables régionaux et les présidents des institutions relevant du ministère ont décidé de participer à cet effort de solidarité nationale. Ainsi le secrétaire général a fait don d’un mois de salaire, tandis que les directeurs centraux, les délégués régionaux des Affaires islamiques et le directeur de la Fondation Mohammed VI pour la promotion des oeuvres sociales des préposés religieux ont fait don de la moitié de leur salaire.
– La Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS) a annoncé sa contribution par 100 MDH.
– Le groupe Cosumar a annoncé une contribution à hauteur de 100 MDH.
– Le Directeur général de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a décidé une contribution de 40 MDH.
– Des responsables relevant du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique vont contribuer. Il s’agit des inspecteurs généraux, des directeurs de l’administration centrale, des directeurs des établissements publics, ainsi que des directeurs du centre d’orientation et de planification pédagogique, du centre de formation des inspecteurs de l’éducation et des centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation, qui vont faire don de 50% d’un mois de salaire. Les secrétaires généraux et la directrice générale de l’Office de formation professionnelle et de promotion du travail (OFPPT), les présidents d’universités et les directeurs des académies régionales de l’éducation et de la formation feront aussi don d’un mois de salaire.
– L’Office national des aéroports (ONDA) a décidé d’apporter une contribution de 200 MDH.
– La Caisse Centrale de Garantie (CCG) a annoncé sa décision d’apporter une contribution financière de l’ordre de 30 MDH.
– Les Directeurs Généraux des Agences de Développement de l’Oriental, du Nord et du Sud font don d’un mois de leur salaire.
– Le Comité national olympique marocain a décidé d’apporter une contribution de 2 MDH.
– Le président, le secrétaire général et les quatre vices-présidents du Conseil de la concurrence feront un don d’un mois de salaire, tandis que les membres conseillers contribueront par les indemnités qui leur sont versées lors de leur présence à une session de l’assemblée générale.
– Le président du conseil régional de Fès-Meknès, ainsi que les membres du bureau, les présidents des commissions et leurs adjoints et les présidents de groupes ont fait don d’un mois de leur salaire.
– L’Association marocaine de la presse sportive (AMPS) a annoncé une contribution à hauteur de 100.000 dirhams.
– Le président et le secrétaire général de l’Unité de traitement du renseignement financier (UTRF) ont annoncé leur décision de faire don de leur salaire du mois de mars courant, tandis que les directeurs de l’UTRF contribueront par la moitié du salaire du même mois.
– Le Haut-commissaire au plan, le secrétaire général, l’inspectrice générale et les directeurs aux niveaux central et régional du Haut-commissariat au plan ont fait don d’un mois de salaire.
– Le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération apportera une contribution d’un mois de salaire.
– Atlas Sahara, filiale de Derhem Holding, a décidé de contribuer à hauteur de 15 MDH.
– Huit partis politiques ont décidé de faire don de l’équivalent d’un mois de la subvention publique allouée par l’Etat. Il s’agit du Parti de la justice et du développement (PJD), du Parti authenticité et modernité (PAM), du Parti de l’Istiqlal (PI), du Rassemblement national des indépendants (RNI), du Mouvement populaire (MP), de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), de l’Union constitutionnelle (UC) et du Parti du progrès et du socialisme (PPS).
– Le Secrétaire général du Conseil supérieur des Oulémas a décidé de faire don d’un mois de salair, tandis que les membres du Conseil et ceux des conseils locaux des Oulémas vont contribuer avec leur indemnités mensuelles.
– La présidence du conseil provincial de Khouribga, les vice-présidents, les présidents de commissions et leurs adjoints ont dédié un mois de salaire.
– Le président de la région Béni Mellal-Khénifra ainsi que les différents membres du Conseil de la région font don d’un mois de leur salaire.
– L’ensemble des collaboratrices et collaborateurs de Medi1 Radio et Télévision ont décidé d’adhérer à la campagne de don avec une participation de 2 MDH.
– L’Association de solidarité sociale pour les fonctionnaires de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion a contribué, au nom de tous les fonctionnaires, avec 1 MDH.
– Le président, le secrétaire général, les conseillers, les responsables centraux et les responsables régionaux et des points de contact de l’Institution du médiateur du Royaume du Maroc ont décidé d’adhérer à la campagne de don. Il s’agit de dons d’un mois de salaire du président et du secrétaire général, de 50% d’un mois de salaire des conseillers, et de l’intégralité des indemnités de responsabilité des responsables centraux, régionaux et des points de contact.

Le Souverain avait donné ses Hautes Instructions au gouvernement pour procéder à la création immédiate d’un Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus, doté 10 milliards de dirhams.

Le Fonds sera réservé à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l’urgence, ainsi qu’au soutien de l’économie nationale, à travers une batterie de mesures qui seront proposées par le gouvernement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer