La Banque africaine de développement (BAD) va débloquer 2 millions de dollars US sous forme d’aide d’urgence en faveur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le renforcement de sa capacité à aider les pays africains à maîtriser la pandémie du COVID-19.

Le don, qui répond à un appel international de l’OMS, sera utilisé par cet organisme mondial pour donner les moyens aux pays membres régionaux de prévenir, détecter rapidement, analyser, maîtriser et traiter les cas de COVID-19, indique un communiqué de la BAD.

Il fait partie de plusieurs interventions de la Banque destinées à aider les pays membres à lutter contre la pandémie qui, bien que lente à arriver en Afrique, se propage rapidement et impose des contraintes à des systèmes de santé déjà fragiles.

Plus précisément, le Bureau de l’OMS pour la région Afrique utilisera ces fonds pour renforcer les capacités de 41 pays africains à prévenir, soumettre à des tests et traiter les cas d’infection.

Le Bureau de l’OMS pour l’Afrique renforcera également les systèmes de surveillance, approvisionnera et distribuera des trousses de tests et des réactifs de laboratoire, et apportera son soutien aux mécanismes de coordination aux niveaux national et régional.

Ce don est une contribution au Plan de préparation et d’intervention de l’OMS de 50 millions de dollars, appuyé également par d’autres partenaires, y compris le Système des Nations Unies.

Bouton retour en haut de la page
Fermer