La pandémie du coronavirus (Covid-19) offre l’opportunité aux décideurs politiques pour entreprendre certaines réformes nécessaires et audacieuses, a affirmé l’économiste et universitaire marocain, Dr. Najib Akesbi.

Ces réformes doivent s’orienter d’abord vers le renforcement du tissu économique marocain et lutter contre l’économie de rente et la concurrence économique illégale, a-t-il ajouté lors d’une visioconférence organisée par l’Association développement et citoyenneté de Marrakech sous le thème “Covid-19 : Des réformes audacieuses pour sortir de la crise”.

“Cette pandémie constitue aussi une occasion pour réaliser un nouvel essor économique et réfléchir à des solutions réalistes, dont l’objectif consiste à répondre aux besoins des citoyens”, a-t-il précisé, mettant l’accent sur la nécessité de diversifier les importations avec nos principaux partenaires économiques afin de réduire le déficit commercial du Royaume.

Et de plaider en faveur de la conclusion d’une nouvelle génération d’accords commerciaux qui seront “en notre avantage”.

Cette crise sanitaire a aussi démontré la nécessité de réaliser “l’indépendance économique” du Maroc vis-à-vis de ses principaux partenaires économiques, qui ont subi de plein fouet les répercussions économiques de la crise sanitaire mondiale (Chine, Espagne, France, Italie entre autres).

Tout en plaidant pour une réponse globale au secteur de l’informel, Dr. Akesbi a appelé à réhabiliter le service public, dont la santé publique, l’enseignement, l’habitat indécent et les infrastructures dans le monde rural.

Après avoir analysé la situation économique au Maroc dans le contexte de la crise sanitaire, il a noté que l’économie de marché a montré ses limites au niveau mondial, ce qui nécessite de revoir le modèle économique actuel, mettant en relief les mesures adoptées en faveur du tissu productif national.

S’agissant du déconfinement, Dr. Akesbi a noté qu’il doit être bien “planifié et progressif”, mettant l’accent sur la nécessité de revenir à la planification globale -au lieu de la planification sectorielle adoptée actuellement-, qui répond aux besoins du citoyen et qui prend en considération la préservation des ressources naturelles.

Bouton retour en haut de la page
Fermer