Les ministres européens des Finances, réunis jeudi soir au sein de l’Eurogroupe, sont parvenus à un accord sur la réponse économique de l’UE à la crise du coronavirus.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a salué un “excellent accord” qui inclut “500 milliards d’euros disponibles immédiatement” et “un fonds de relance à venir”.

“L’Europe décide et se montre à la hauteur de la gravité de la crise”, a-t-il écrit sur Twitter.

De son côté, son homologue belge, Alexander De Croo a souligné qu’il”était absolument nécessaire d’envoyer aujourd’hui, aux citoyens et aux entreprises, un signal clair de solidarité européenne”.

“Il s’agit d’un une première étape importante pour répondre aux besoins les plus urgents rapidement”, a-t-il ajouté.

La réponse économique de l’UE face à la pandémie du coronavirus doit s’orienter sur trois axes principaux: jusqu’à 240 milliards d’euros de prêts du Mécanisme européen de stabilité, un fonds de garantie de 200 milliards d’euros pour les entreprises et jusqu’à 100 milliards pour soutenir le chômage partiel.

Bouton retour en haut de la page
Fermer