La France a dépassé le “douloureux” cap des 20.000 décès causés par le nouveau coronavirus, a annoncé lundi le directeur général de la Santé.

“Ce soir, notre pays franchit un cap symbolique douloureux et déplore plus de 20.000 décès”, a indiqué Jérôme Salomon lors d’un point de presse consacré au bilan de l’épidémie.

Avec 547 décès enregistrés ces dernières 24 heures, l’épidémie du Covid-19 aura tué 20.265 personnes en France depuis début mars, a précisé le numéro deux du ministère de la Santé. Dans le détail, 12.513 personnes sont décédées à l’hôpital (+ 444 en 24 heures) et 7.752 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux (+103).

En dépassant ce seuil, la pandémie a désormais tué d’avantage que la canicule de l’été 2003, a souligné Jérôme Salomon.

Le directeur général de la Santé a toutefois fait état d’une légère baisse des hospitalisations en France. Un total de 30.584 personnes sont encore hospitalisées en France dont 1460 ont été admis ces dernières 24 heures, a-t-il dit, ajoutant que « le solde d’entrées est donc encore une fois “très faiblement négatif”, avec 26 personnes hospitalisées en moins ».

“Il y a une baisse des hospitalisations mais cette baisse est très faible et la décrue est très lente”, a tenu à souligner Jérôme Salomon.

Parmi les personnes hospitalisées, 5.683 patients le sont en réanimation “dans un état grave”. Mais bien que « la baisse des besoins en réanimation se confirme, elle reste très légère et nous sommes toujours à un niveau exceptionnel, très supérieur aux capacités de réanimation en France, avant l’épidémie. De plus, la tension diminue de manière inégale et nous devons donc poursuivre tous nos efforts », a indiqué le directeur général de la Santé.

Evoquant le taux de reproduction de l’épidémie en France, soit le nombre de personnes qui sont contaminées par un contact, le numéro deux du ministère de la santé a indiqué que ce taux est “passé de 3”, au début de l’épidémie en France, à “un nombre inférieur à 1 aujourd’hui”.

“L’épidémie n’arrive plus à faire autant de malades”, grâce aux mesures de confinement, s’est félicité Jérôme Salomon.

Enfin, un total de 831 personnes guéries ont pu quitter l’hôpital pour retourner chez elles ces dernières vingt-quatre heures.

Bouton retour en haut de la page
Fermer