Près de 300.000 étudiants bénéficieront d’une couverture médicale obligatoire pendant l’actuelle saison universitaire, contre 216.000 étudiants au cours de la saison précédente, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi.

En réponse à une question centrale sur “La rentrée scolaire, universitaire et de la formation professionnelle 2020-2021”, à la Chambre des conseillers, M. Amzazi a souligné que le nombre total d’étudiants dans le secteur de l’enseignement supérieur atteindra un million et 79 mille, avec un taux de croissance d’environ 7% par rapport à l’année dernière, indiquant qu’il est prévu que le nombre des étudiants universitaires boursiers s’élève à 400.000 étudiants.

Dans le cadre de la politique de proximité, de la promotion de l’égalité des chances et de l’amélioration de l’offre universitaire, des établissements universitaires ont été créées dans plusieurs régions et provinces, a fait observer le ministre, ajoutant qu’au niveau des ressources humaines, 700 nouveaux postes financiers ont été attribués et 700 autres ont été transférés.

Le ministre a, dans ce sens, indiqué que les études vont commencer à partir du mi-octobre 2020 dans l’ensemble des établissements universitaires, avec la possibilité pour les étudiants de choisir soit le présentiel ou le distanciel, que ce soit durant les cours ou les travaux pratiques et ce, dans le respect total des mesures de prévention en vigueur.

S’agissant de la formation professionnelle, il est prévu que le nombre de nouveaux stagiaires dépasse, selon le ministre, 282 mille stagiaires, et 12 nouveaux établissements publics de formation professionnelle ont été mobilisés pour recevoir les stagiaires. Le secteur de la formation professionnelle a été renforcé par huit nouveaux internats, alors que le nombre de stagiaires bénéficiant d’internats atteindra environ 19.000, avec un taux d’amélioration de 5% par rapport à la saison précédente, a-t-il précisé.

En ce qui concerne l’enseignement scolaire, le responsable gouvernemental a expliqué que le nombre total d’élèves devrait atteindre environ 9 millions, dont 700.000 nouveaux élèves en première année du primaire, et environ un million d’élèves dans l’enseignement privé, ainsi qu’environ un million d’enfants dans l’enseignement préscolaire, dont 140 mille nouveaux enfants.

“179 nouveaux établissements ont été mobilisés, dont 15 écoles communales et 11 nouveaux internats, dont 90% sont concentrés en milieu rural, pour accueillir les élèves”, a-t-il fait remarquer, ajoutant que le coût financier total de la création et de la réhabilitation lors de cette rentrée scolaire a atteint environ 3 milliards de dirhams. Il a expliqué que le ministère a mobilisé environ 285.911 enseignants, dont 15.000 nouveaux relevant des cadres des académies régionales d’éducation et de formation.

Le nombre de bénéficiaires du programme de soutien financier aux familles «Tayssir» va, également, être augmenté, portant le nombre d’étudiants à près de 2 millions et 540 milles bénéficiaires, soit une hausse de 4,30%, pour un coût financier total de 2 milliards et 170 millions de dirhams.

Un système actualisé d’enseignement à distance a été développé, par l’adoption de la plateforme “telmidtice”, afin de fournir des ressources numériques couvrant tous les cycles et niveaux, avec un accès gratuit et continu à la plateforme, en diffusant un grand nombre de leçons sur les chaînes de télévision et en créant des classes virtuelles à travers le service “Massar”, pour assurer une communication directe entre les enseignants et les étudiants.

Bouton retour en haut de la page
Fermer