Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Vagondo Diomandé a offert, vendredi, des lots de protection contre le COVID-19 et des vivres aux populations des départements de Biankouma et Sipilou.

Ces dons étaient composés de seaux, de savon, de riz, de pâte alimentaire, de cache-nez et bien d’autres produits.

Le ministre Vagondo a déploré le fait que la région du Tonkpi compte plus de personnes infectées par ce virus, après Abidjan. « Il urgent que mes parents du Tonkpi adoptent et appliquent les mesures barrières pour briser la chaîne de contamination et booster cette maladie hors de la région du Tonkpi, le COVID-19 », a-t-il déclaré, à l’esplanade de la mairie de Biankouma.

Le ministre a également précisé qu’il est disposé à soutenir toute action qui va dans le sens de la lutte contre cette pandémie de COVID-19 à Biankouma et dans la région du Tonkpi, en général.

Il a félicité le préfet de Biankouma, Hamilton N’Guessan N’Dré Michel et le maire Maniga Gbah Jean Jacques pour la sensibilisation des populations sur l’application des mesures barrières pour briser la chaîne de contamination au COVID-19.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer