L’Etat de Côte d’Ivoire a rendu un hommage national, mardi à Abidjan, au Premier ministre et candidat du parti au pouvoir à la présidentielle d’octobre, Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet à l’âge de 61 ans.

L’hommage a eu lieu lors d’une cérémonie au palais présidentiel d’Abidjan en présence notamment du président ivoirien Alassane Ouattara, son homologue sénégalais Macky Sall, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et des chefs de gouvernements africains.

Lors de la cérémonie, Gon Coulibaly a été fait à titre posthume Grand-croix de l’Ordre national, la plus haute distinction honorifique en Côte d’Ivoire.

Le président ivoirien Alassane Ouattara avait décrété, jeudi dernier, un deuil national de huit jours au terme duquel la dépouille de Gon Coulibaly sera inhumée à Korhogo, sa ville natale et son fief politique, dans la région du Poro au nord ivoirien.

Candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir) à la prochaine élection présidentielle, Amadou Gon Coulibaly est décédé peu de temps après avoir pris part à un Conseil des ministres.

Son décès est survenu seulement six jours après son retour de Paris où il a subi une intervention chirurgicale au niveau du cœur.

Bouton retour en haut de la page
Fermer