La Fédération royale marocaine de judo et arts martiaux assimilés a annoncé vendredi avoir pris une série de mesures pour atténuer les dommages causés par la suspension des activités et la fermeture des salles de sport durant le confinement.

Dans un communiqué, la Fédération a indiqué qu’immédiatement après l’annonce des mesures de précaution prises par les autorités compétentes pour endiguer la pandémie de coronavirus, l’instance fédérale a alloué un montant de 400.000 dirhams versé sur deux tranches pour aider les associations affiliées.

Un fonds a également été mis en place dès la fermeture des salles au profit des entraîneurs se trouvant dans une situation difficile, a fait savoir la Fédération, notant que les contributions dans ce fonds s’élèvent désormais à 120.000 dirhams.

La même source a ajouté qu’un montant de 241.251 dirhams a été alloué pour régulariser la situation financière des arbitres et des organisateurs lors des événements sportifs nationaux et internationaux de la saison en cours (110 cadres), outre le versement d’indemnités forfaitaires au profit de 21 joueurs des équipes nationales de judo, estimée à 63.000 dirhams.

De même, la Fédération a continué à verser les salaires de 12 cadres techniques au niveau de l’équipe nationale et de certaines ligues régionales pour un coût de plus de 37.000 dirhams, un montant qui n’inclut pas le salaire du directeur technique national pris en charge par la Fédération internationale de judo.

Tous les employés de l’administration de la Fédération ont reçu leurs salaires, a précisé le communiqué, ajoutant que la Fédération a honoré tous ses engagements.

Bouton retour en haut de la page
Fermer