Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a appelé tous les partis politiques représentés au Congrès des députés (Chambre basse du Parlement) à soutenir la prolongation de l’état d’alerte dans le pays jusqu’au 11 avril prochain, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

“C’est une mesure très dure et très restrictive qui nécessite un grand effort de la part de la société, bien qu’il s’agit de la meilleure façon pour +battre+ le Covid-19”, a souligné M. Sanchez lors de sa comparution au Palais de La Moncloa, à l’issue de sa réunion tenue, par voie télématique, avec les présidents des gouvernements régionaux sur la situation du coronavirus, ajoutant “j’espère avoir le soutien de toutes les forces politiques”.

M.Sanchez a fait savoir que son exécutif approuvera mardi prochain en Conseil des ministres la demande de prolonger l’état d’alerte jusqu’au 11 avril, avant de demander, comme l’exige la Constitution, le feu vert des députés pour cette mesure jugée “essentielle” pour contenir la propagation du coronavirus.

“Je demande aux citoyens de faire preuve de responsabilité et de discipline”, a lancé le chef de l’exécutif, notant que l’exécutif central prendra en charge la gestion des centres d’accueil privés pour personnes âgées, comme cela a été fait pour le secteur de la Santé, en vue d’atténuer la pression sur les maison de retraite publiques et d’améliorer les conditions de vie des pensionnaires de ces établissements.

La prolongation de l’état d’alerte de quinze jours supplémentaires sera votée le 25 mars au Congrès des députés, lors d’une session au cours de laquelle les différents groupes parlementaires pourront faire des propositions pour délimiter son champ d’application, conformément à l’article 6 de la loi de 1981 régissant les états d’alerte, d’exception et de siège.

Le nombre de cas de contamination au coronavirus a atteint 28.572 en Espagne, en hausse de 3.646 en 24 heures, tandis que celui des décès est passé de 1.326 à 1.720, selon le dernier bilan donné ce dimanche par le ministère de la Santé.

Quelque 3.475 membres du personnel de santé ont été contaminés par le coronavirus, soit 10% du total, a souligné le directeur du Centre de coordination des alertes et urgences sanitaires au ministère de la Santé, Fernando Simon.

Madrid est toujours la communauté autonome la plus touchée du pays, avec 9.702 cas de contamination confirmés, en hausse de 781 par rapport à la veille, et 1.021 décès (+217), soit 59,4% du total des décès dans tout le pays.

L’armée a aidé à transformer des pavillons du parc des expositions (IFEMA) à Madrid en hôpital de campagne où les premiers patients ont été transférés dans la nuit de samedi à dimanche. A terme, cet hôpital devrait compter 5.500 lits ce qui en ferait le plus grand de ce genre en Europe.

Le gouvernement a mobilisé les étudiants en dernière année de médecine et d’infirmerie, ainsi que les retraités pour faire face à l’afflux de malades dans les hôpitaux qui se trouvent débordés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer