L’UEFA a annoncé lundi le versement de 236,5 millions d’euros à ses 55 fédérations membres afin de les aider à surmonter les difficultés liées à la pandémie de coronavirus.

Cette aide est issue du programme HatTrick qui permet de soutenir des projets de développement du football dans chaque fédération, explique l’instance.

Chacune des 55 fédérations européennes va recevoir 4,3 M EUR et pourra les utiliser en définissant “ses propres priorités” pour faire face “à l’impact négatif du coronavirus sur le football à tous les niveaux”.

Lancé en 2004, le programme HatTrick doit permettre à l’UEFA de distribuer 2,6 milliards d’euros d’aides à ses fédérations d’ici 2024.

Jeudi, pour faire aux conséquences de l’arrêt des compétitions, l’UEFA avait également annoncé le versement anticipé de 70 millions d’euros aux clubs ayant libéré des joueurs pour les qualifications à l’Euro-2020, repoussé d’un an en raison de la crise du coronavirus, et à la Ligue des nations.

La Fifa avait annoncé de son côté vendredi le versement par anticipation de 150 millions de dollars (138 M EUR) de subventions à ses 211 fédérations membres, soit l’ensemble des aides pour les années 2019 et 2020, également afin de faire face aux conséquences de la pandémie.

Cette somme est issue du programme Forward, lancé en 2016 qui prévoit des aides à toutes les fédérations, à hauteur de 1,746 milliard de dollars (environ 1,6 milliard d’euros) au total répartis sur la période 2019-2022.

L’instance avait également annoncé à la mi-mars la création d’un fonds d’aide au football mais elle n’a depuis lors donné aucun détail supplémentaire sur son fonctionnement ou son périmètre.

Bouton retour en haut de la page
Fermer