Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé lundi de nouvelles mesures pour lutter contre la deuxième vague de coronavirus, qui frappe durement l’Europe. Un couvre-feu dès 21h00 et des voyages réduits se retrouvent parmi les nouvelles décisions.

Les différentes régions seront réparties dans trois groupes à risque, en fonction du nombre de contaminations qu’elles enregistrent. Les habitants de la Botte ne pourront plus voyager d’une région à l’autre.

La capacité des transports en commun sera en outre ramenée de 80% à 50%, a indiqué le Premier ministre devant le Parlement. Les centres commerciaux seront fermés le week-end, tandis que certaines écoles devront revenir à un enseignement en ligne.

Dans 15 des 20 régions italiennes, les soins intensifs sont sous pression ou sur le point de l’être, a souligné le gouvernement.

Un décret d’urgence doit encore couler ces nouvelles règles dans la loi mais des frictions existent entre le gouvernement central et les gouverneurs des régions.

L’Italie a renforcé ses mesures à plusieurs reprises durant le mois d’octobre. Le gouvernement a ainsi également imposé la fermeture des bars et des restaurants à 18h00, ainsi que celle des salles de sport, de cinéma et de concert. Ces décisions ont provoqué des heurts entre manifestants, qui défilaient contre ce tour de vis, et la police, comme à Florence et Bologne.

Le pays comptabilisait samedi 32.000 nouvelles infections.

Bouton retour en haut de la page
Fermer