Rabat, 18/07/2019 (MAP) – Le Haut Commissariat au Plan (HCP) et l’Office national de la Statistique (ONS) de Mauritanie, ont signé, jeudi à Rabat, une convention de coopération en matière de renforcement des capacités statistiques.

Signée par le Directeur général de la Statistique et de la Comptabilité nationale du HCP, Mohammed Bircharef et le Directeur général de l’ONS, Mohamed Mokhtar Ahmed Sidi, cette convention vise à échanger les expériences et les expertises entre le Maroc et la Mauritanie dans divers domaines liés notamment aux statistiques générales, à la comptabilité nationale, à la numérisation et aux recherches nationales.

Intervenant à cette occasion, le Haut commissaire au Plan, M. Ahmed Lahlimi Alami a souligné l’importance de cette convention pour les deux parties puisqu’elle constitue un exemple à suivre en matière de coopération Sud-Sud, relevant l’impérieuse nécessité de renforcer les capacités statistiques et de partager les expertises en vue de revigorer la coopération en matière de statistique entre les pays maghrébins en particulier et les pays africains qui accusent un retard dans ce domaine.

Pour sa part, M. Ahmed Sidi a affirmé que cet accord reflète les “liens de fraternité ancrés” entre le Maroc et la Mauritanie et représente l’incarnation de la coopération et de la coordination étroites entre les deux institutions datant depuis des décennies, ajoutant que cette coopération balisera le chemin vers la mise en place d’un partenariat solide et fructueux dans le domaine de la production statistique et de la formation, le but étant de promouvoir l'”action statistique” dans les deux pays.

Ce partenariat aura des résultats tangibles et des retombées positives sur tous les aspects du développement statistique dans les deux pays, a-t-il relevé, notant qu’il servira aussi de modèle dans le Maghreb, le monde arabe et en Afrique.

De son côté, M. Bircharef, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cette convention est un nouveau départ pour la coopération avec l’Office mauritanien et l’échange d’expériences notamment en matière de statistiques et de comptabilité nationale qui concernent les différents domaines économiques, démographiques et sociaux.

Il a, en outre, mis l’accent sur l’importance des statistiques qui constituent la base pour établir les indicateurs dans l’ensemble des secteurs, en particulier les Objectifs de développement durable, qui représentent un “nouveau projet” pour les pays du Sud, notamment la Mauritanie et le Maroc.

Bouton retour en haut de la page
Fermer