L’ONU, à travers son Fonds pour l’enfance “UNICEF” a monté une installation composée de 3.758 cartables, dans le jardin des Nations-Unies à New York, pour dénoncer l’ampleur des décès d’enfants lors de conflits armés en 2018 à travers le monde.

Les 3.758 cartables disposés en rangées rappellent un cimetière, chacun représentant le décès d’un enfant dans un conflit.

L’installation, qui se déroule jusqu’à mardi, est un message pour les dirigeants du monde, alors que les enfants de nombreuses régions de la planète retournent à l’école, quelques jours avant l’Assemblée générale annuelle des Nations-Unies. Une fois l’installation retirée, les cartables continueront leur voyage pour soutenir l’éducation des enfants, a indiqué l’agence onusienne dans un communiqué.

“Les cartables de l’UNICEF ont toujours été un symbole d’espoir et de possibilité pour les enfants”, a déclaré la Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore, à cette occasion.

“Dans à peine deux semaines, les dirigeants mondiaux réunis à l’Assemblée générale des Nations Unies célébreront le 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant. Cette installation devrait leur rappeler les enjeux”, a-t-elle dit.

Selon le rapport annuel du Secrétaire général de l’ONU pour l’année 2019 sur les enfants et les conflits armés, plus de 12.000 enfants ont été tués ou mutilés dans les zones de conflit l’année dernière – le nombre le plus élevé depuis que les Nations-Unies surveillent et dénoncent cette grave violation. Ce ne sont que les chiffres vérifiés, les chiffres réels étant probablement beaucoup plus élevés, selon la même source

Bouton retour en haut de la page
Fermer