La quatrième Conférence de Bruxelles sur le soutien de l’avenir de la Syrie et de la région a permis de lever 6,9 milliards d’euros, a annoncé l’Union européenne (UE) qui coorganise la rencontre avec les Nations unies.

“Les engagements totalisent 6,9 milliards d’euros, soit 7,7 milliards de dollars, dont 4,9 milliards d’euros pour 2020 et 2 milliards d’euros supplémentaires pour 2021”, a précisé le commissaire européen Janez Lenarcic à l’issue de la conférence tenue par vidéoconférence.

Les institutions de l’UE ont promis “2,3 milliards d’euros pour cette année et l’année prochaine”, un montant auquel s’ajoutent les contributions nationales des Etats membres.

Ainsi, l’Allemagne s’est engagée à verser 1,58 milliards d’euros, l’Italie 45 millions, l’Irlande 25 millions, la Belgique 24,7 millions, et le Luxembourg 7,5 millions d’euros, tandis que la France a promis 845 millions d’euros sur trois années, dont 637 millions d’euros en prêts.

De son côté, le Royaume-Uni a annoncé une contribution de 300 millions de livres (328 millions d’euros).

Selon M. Lenarcic, les engagements des pays donateurs ont été complétés par des prêts des institutions financières internationales pour un montant de 6 milliards d’euros (6,7 milliards de dollars).

La quatrième Conférence de Bruxelles sur l'”Aide à apporter pour l’avenir de la Syrie et des pays de la région”, s’était ouverte la semaine dernière en mode virtuel, avant d’être clôturée par une réunion ministérielle rassemblant les différents acteurs concernés par la crise syrienne.

A travers cette Conférence, l’UE souhaitait “mobiliser davantage la communauté internationale derrière les efforts menés par les Nations Unies pour parvenir à une solution politique durable à la crise syrienne conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies, le seul moyen de ramener la stabilité et la paix pour tous les Syriens”.

Elle s’annonçait surtout comme le principal événement d’annonce de contributions pour les Syriens et les pays voisins de la Syrie en 2020.

La précédente conférence des donateurs pour la Syrie en 2019 avait permis de lever 7 milliards de dollars en engagements.

Bouton retour en haut de la page
Fermer