La charge globale de compensation au titre des subventions à la consommation s’est élevée à près de 3,9 milliards de dirhams (MMDH) au premier trimestre de 2020 contre 3,26 MMDH à la même période de l’année 2019, ressort-il du dernier bulletin d’information de la Caisse de compensation.

Cette charge se répartie entre la subvention du gaz butane qui a augmenté de 26% à plus de 3 MMDH et celle du sucre (873 millions de DH, +2% par rapport au T1-2019), précise la même source, ajoutant que les quantités mises à la consommation de ces deux matières ont atteint respectivement 646.234 tonnes (+2%) et 306.684 T (+2%).

La Caisse de la compensation indique également que l’analyse de la structure des prix du Gaz butane fait ressortir une chute de 12% de la moyenne de la subvention unitaire par bouteille de 12kg au cours des cinq premiers mois de l’année 2020 par rapport à la même période en 2019. Ainsi, le prix de cette subvention unitaire au titre du mois de mai a enregistré une baisse de 46% par rapport au mois d’avril. En glissement annuel, ce prix recule de 68%.

Par ailleurs, le paiement des encours des dossiers de subvention des produits gaz butane et sucre, arrêté à fin avril, a totalisé près de 2,2 MMDH, dont 1,7 MMDH pour le gaz butane et 500 millions de DH pour le sucre, tandis que les encours des dossiers de subventions ont dépassé les 5,027 MMDH, dont 3,5 MMDH pour le Gaz butane et 1,5 MMDH pour le sucre.

Bouton retour en haut de la page
Fermer