Douze projets de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès (USMBA) ont été retenus par le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), suite à l’expertise scientifique d’évaluation des projets soumis par les universités marocaines.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre de l’appel à projets lancé par le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique concernant le programme de soutien à la recherche scientifique multidisciplinaire dans les domaines liés au Covid-19, indique l’USMBA dans un communiqué.

Les projets de l’USMBA seront financés à raison d’un budget total de 2, 07 millions de DH, soit environ 41,4pc du budget total alloué au pôle universitaire régional et dont 25pc provient des ressources propres des universités, précise la même source.

Selon l’USMBA, il s’agit du ‘’plus grand nombre’’ de projets admis à l’échelle du pôle universitaire régional regroupant les universités des régions Fès-Meknès, l’Oriental et Draa Tafilalet, précisant que tous les champs disciplinaires sont représentés dans les thèmes des projets retenus et la majorité des établissements de l’USMBA le sont également.

Le président de l’USMBA de Fès, Redouane Mrabet, a salué, dans ce cadre, l’engagement des enseignants-chercheurs et des doctorants dans cette dynamique d’excellence, mettant en valeur la mobilisation des enseignants de l’université dans ce chantier stratégique pour le pays.

M. Mrabet s’est réjoui de voir une équipe porteuse de projet Covid-19 de la faculté de médecine et de pharmacie de l’université, et travaillant sur le vaccin contre la pandémie, sollicitée par un réseau européen d’intérêt scientifique similaire, pour une coordination et coopération internationale future.

Les thématiques abordées dans ces projets portent sur la complexité de la pandémie, à travers des diagnostics multidisciplinaires précis de ses processus et facteurs de propagation, comme elles appréhendent les modes opératoires de gestion des situations transitoires engendrées par la pandémie et proposent enfin de nombreuses solutions innovantes pour la prévenir, gérer ou traiter ses effets.

D’après l’USMBA , des équipes scientifiques de l’université travaillent sur la mise en œuvre d’une plateforme de suivi, d’analyse et de prédictions multi‐niveaux dans le contexte d’une pandémie – genre Covid‐19- à base de modèles unifiés pour la représentation, le stockage et le traitement en temps réel des données, alors que d’autres explorent des solutions pour traiter les impacts de la pandémie, par le développement de compétences d’acteurs socioéconomiques, à travers des plateformes intelligentes de formation à distance (Innoskills).

Les techniques intelligentes sont aussi à l’étude, notamment l’application ‘’COV19Sim Maroc’’, qui sera élaborée sous forme d’un système intelligent pour la prédiction et le contrôle spatiotemporel de la propagation de la pandémie du Coronavirus au Maroc.

La conception optimisée et la réalisation des empreintes de moules pour l’injection des supports de visières de protection faciale figure également parmi ces initiatives technologiques.

Les aspects socio-psychologiques et cognitifs de la pandémie sont aussi au programme des investigations lancées dans ce cadre, à travers l’étude des représentations du risque du COVID‐19 et leurs impacts sur la prévention chez la population marocaine et l’analyse des moyens en mesure d’améliorer le bien-être des individus et des familles confinées.

La nutrition et ses impacts sanitaires sont aussi parmi les thèmes des projets financés à travers l’étude des modèles alimentaires et l’importance de la qualité nutritionnelle pour la prévention contre la maladie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer