Le projet “Marathon artistique”, initié par le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb en vue de créer des opportunités de collaboration entre les artistes sélectionnés et les professionnels du domaine de la musique, a pris fin dimanche à Rabat.

Organisé au théâtre Mohammed V, cet évènement de trois jours (6, 7 et 8 mai) a pour but de contribuer au développement économique de l’industrie musicale marocaine, notamment via le renforcement de la présence des artistes sur les scènes musicales nationale et internationale, tout en leur offrant l’accompagnement le plus idoine.

Tenue dans une ambiance artistique chaleureuse, la cérémonie de clôture s’est déroulée en présence du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, du directeur par intérim du Bureau de l’UNESCO Maghreb, Karim Hendili et de l’ambassadeur d’Allemagne à Rabat, Robert Dölger.

S’exprimant à cette occasion, M. Hendili a mis l’accent sur l’importance de ce projet pour la coopération entre l’UNESCO et le Maroc, eu égard à l’intérêt qu’il accorde à la dimension économique de l’industrie de la musique.

Ce travail réalisé conjointement entre l’UNESCO et le Maroc vise à promouvoir le développement professionnel, non pas seulement des artistes, mais aussi de tous les métiers relevant de l’industrie musicale, a-t-il souligné dans une déclaration à M24, la chaîne de l’information continue de la MAP.

L’idée est d’accompagner les jeunes talents et de leur permettre de s’ouvrir sur de nouveaux horizons dans une démarche de “professionnalisation”, leur permettant ainsi de faire de leur art un réel métier, a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Bensaid a mis en exergue, l’importance de ce Marathon dans l’accompagnement du chantier de l’industrie culturelle, notamment en ce qui concerne la création de l’emploi et de la richesse économique.

L’événement, a-t-il précisé dans déclaration similaire, vise à mettre en liaison les jeunes artistes aux professionnels du domaine, afin qu’ils puissent bénéficier d’un meilleur accompagnement et de mieux comprendre leurs droits.

A son tour, l’ambassadeur de l’Allemagne à Rabat s’est réjouit de cette manifestation tout en faisant part de l’intérêt que porte son pays à la découverte de la richesse et de la diversité culturelle dont jouit le Maroc.

La cérémonie a été ponctuée par des interprétations musicales présentées par les artistes sélectionnés.

Ce projet s’inscrit dans la continuité de Musika#1 “La musique comme moteur de développement durable au Maroc”, mis en œuvre par le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb, financé par le ministère fédéral allemand pour la coopération économique et le développement, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture, et de la Communication, et porté par la structure culturelle Anya.

Pour cette nouvelle édition de Musika #2, le Marathon constitue l’occasion pour les lauréats des sessions précédentes, ainsi que pour les artistes marocains ou résidents au Maroc sélectionnés de renforcer leur présence sur la scène musicale nationale et internationale, de créer des canaux de diffusions nationaux et internationaux, d’initier des opportunités de collaborations avec les professionnels de la musique participants au Marathon artistique, et de renforcer leur présence dans les festivals marocains et internationaux.

Bouton retour en haut de la page
Fermer