Le président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), Mohamed Boudra à appelé le gouvernement, le parlement et les partis politiques à répondre favorablement aux revendications des collectivités locales concernant l’amendement de la loi organique n° 113.14 relative aux communes, conformément au mémorandum de l’association.

“Le gouvernement, le parlement et les partis politiques sont appelés à prendre en considération les revendications des collectivités locales concernant l’amendement de la loi organique, qui ont fait l’objet d’un mémorandum présenté par l’AMPCC et visant à consolider la décentralisation, à développer la démocratie locale et à réhabiliter les présidents et les élus et leur donner la capacité de satisfaire les revendications de la population”, indique M. Boudra cité par un communiqué de l’association.

Selon la même source, l’organisation le même jour des élections législatives et communales fera des collectivités locales un noyau déterminant dans la composition de l’institution législative.

Les présidents de collectivités territoriales et l’ensemble des élus locaux et régionaux ainsi que les acteurs associatifs sont appelés à proposer des projets économiques, sociaux et culturels au profit des communes et à engager un débat sur les contraintes au développement de la régionalisation avancée et sur les politiques publiques locales, régionales et nationales, souligne-t-on.

Bouton retour en haut de la page
Fermer