Près de 4,3 milliards de dollars sont nécessaires pour répondre à l’aggravation de la crise humanitaire en Ukraine, ont annoncé lundi les Nations Unies, relevant que plus de 17 millions de personnes sont dans le besoin depuis le début du conflit avec la Russie.

Il s’agit d’une hausse de plus de deux milliards par rapport à l’appel déjà révisé en avril dernier, a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), précisant que le montant est ainsi passé de 2,25 milliards de dollars à 4,3 milliards de dollars.

Ces financements permettront aux organismes humanitaires de continuer à fournir une aide critique et des services de protection aux personnes dans le besoin jusqu’en décembre prochain, a précisé l’agence onusienne dans un communiqué, tout en appelant la communauté internationale à poursuivre son soutien aux opérations de sauvetage en Ukraine.

“La réalité est que davantage de personnes ont besoin de soutien”, a relevé la coordinatrice humanitaire de l’ONU pour l’Ukraine, Denise Brown, citée dans le communiqué.

Le 26 avril dernier, les Nations unies avaient déjà doublé leur appel d’urgence pour apporter de l’aide humanitaire en Ukraine. Le total était ainsi passé à 2,25 milliards de dollars, soit plus du double du montant demandé (1,1 milliard de dollars) lors de l’appel le 1er mars, quelques jours après le début du conflit.

Sur le terrain, les hostilités intenses depuis le début du conflit le 24 février dernier ont laissé au moins 17,7 millions de personnes dans le besoin d’une aide et d’une protection humanitaires. Il s’agit d’une hausse d’environ 2 millions de personnes par rapport à avril.

“Nous craignons que la situation ne s’aggrave encore pendant l’hiver, car davantage de personnes seront probablement déplacées des zones où elles ne peuvent pas accéder au gaz, au carburant ou à l’électricité pour chauffer leurs maisons”, a ajouté Mme Brown. Pour les agences humanitaires onusiennes, l’aide aux personnes durant la dure saison hivernale est l’une des priorités des mois à venir.

Bouton retour en haut de la page
Fermer