Les investissements directs étrangers (IDE) en Chine ont chuté de 10,8% en glissement annuel au cours des trois premiers mois de 2020, influencés par l’épidémie de nouveau coronavirus, a annoncé mercredi le ministère chinois du Commerce.

Les IDE ont totalisé 216,19 milliards de yuans (31,2 milliards de dollars) de janvier à mars, a précisé la même source.

Cependant, les investissements étrangers dans les services de haute technologie ont bondi de 15,5% en glissement annuel au premier trimestre, représentant 29,9% du secteur de services.

La Chine poursuivra son ouverture et l’amélioration du commerce extérieur et des investissements étrangers, afin d’apaiser les impacts découlant de la pandémie de Covid-19 sur son économie, a indiqué précédemment le ministère chinois.

Pour faciliter les investissements étrangers, la Chine raccourcira la liste négative sur les investissements étrangers, ouvrira davantage le secteur tertiaire et améliorera son environnement des affaires, a assuré la même source.

Bouton retour en haut de la page
Fermer