Banco Santander Chile a estimé que l’économie chilienne enregistrerait une croissance de seulement 1% en 2020, selon un rapport de l’institution bancaire publié mardi à Santiago.

Cette légère augmentation de l’activité interviendra dans un contexte d’amélioration de l’économie mondiale, qui croîtra de 3,1% en 2020 et en 2021 atteindra 3,2%, selon les prévisions du rapport “Vision 2020”.

Banco Santander Chile estime que cette année, l’activité économique au Chili sera fortement conditionnée à l’évolution du processus politique interne face aux manifestations sociales contre les inégalités, qui ont fait depuis le 18 octobre dernier une vingtaine de morts et des milliers de blessés et de détenus.

Le rapport souligne également que “le processus de réforme constitutionnelle, qui culminera le 26 avril prochain avec un référendum lors duquel les Chiliens décideront s’ils veulent une nouvelle Loi fondamentale, ajoute une incertitude qui pourrait affecter les décisions de dépenses”.

Décembre dernier, la Banque centrale du Chili avait prédit un scénario économique complexe en 2020 avec un impact direct sur l’emploi, les investissements et la consommation des ménages.

Dans son dernier Rapport sur la politique monétaire, la Banque centrale du Chili a souligné que la crise sociale, qui secoue le pays depuis le 18 octobre dernier, a fortement influencé l’activité économique et l’emploi suite à “une augmentation significative de l’incertitude et une détérioration de la confiance”.

Et de relever que la mauvaise performance du dernier trimestre de 2019 donnera un faible niveau de départ pour l’économie chilienne en 2020.

Bouton retour en haut de la page
Fermer