Douala – La sélection nationale des joueurs locaux a validé son billet pour le dernier carré du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de football, qui se tient au Cameroun, au terme de sa large victoire dimanche face à la Zambie (3-1) sur la pelouse du stade de la Réunification à Douala.

Déterminés à conserver leur titre décroché en 2018, les Lions de l’Atlas gonflés à bloc après avoir terminé leader de leur poule, ont confirmé ce soir leur statut de favoris de la compétition décrochant une place dans le dernier carré après avoir dominé les Chipolopolos de la Zambie.

Dès l’entame de la rencontre, les Marocains ont pris les devants, prenant de court les Zambiens sur un but éclair de Soufiane Rahimi (2è). Ce dernier, bien servi par le meneur de jeu Abdelilah Hafidi derrière le dos des défenseurs zambiens, a fixé le gardien Allan Chibwe ne lui laissant aucune chance.

Lancé à la limite du hors-jeu, Rahimi a attendu quelques minutes de consultation du VAR avant de voir son but – probablement le plus rapide de cette édition du CHAN – validé par l’arbitre de la rencontre, Pacifique Ndabihawenimana.

Ne laissant aucun répit à cette équipe zambienne déboussolée après ce but rapide, les hommes de Lhoussine Ammouta ont multiplié les assauts parvenant six minutes plus tard à doubler la mise grâce à Mohamed Ali Bemammer.

Servi par un centre sur corner de Hafidi, le milieu de terrain qui se trouvait au deuxième poteau a mis le cuir au fond des filets, sans aucune pitié pour les hommes de Micho Sredojevic qui bouillonnait devant ce spectacle.

Les Zambiens, qui devenaient nerveux, ont enchaîné des tacles agressifs sur les attaquants marocains qui ont continué à mettre de la pression sur la défense adverse. Suite à un tacle “méchant” sur Hafidi, qui se baladait comme il voulait sur le terrain, Zachariah Chilongoshi a vu rouge (20è), obligeant les siens à terminer la rencontre à dix.

Réduits à dix, les Zambiens ont concédé un troisième but inscrit sur un penalty par Ayoub El Kaabi (39è). Après une récupération haute de Hafidi – toujours lui! -, le capitaine de la sélection a été décalé côté gauche de la surface de réparation avant de tenter une passe en retrait qui a buté sur la main du défenseur zambien provoquant un penalty. Le capitaine, qui a raté pas mal d’occasions devant le but, s’est chargé lui-même de transformer le penalty, envoyant les Lions aux vestiaires avec un avantage de trois buts.

En seconde période, les coéquipiers d’Anas Zniti ont tenté de monopoliser le ballon sur de longues séquences de possession et ce, afin de préserver l’avantage de buts et renforcer les automatismes qui faisaient défaut lors de leurs deux premières sorties.

A l’heure du jeu, le sélectionneur national a aligné Walid El Karti en remplacement de Hafidi qui a livré une excellente performance lors de ces quarts de finale, à l’instar de son coéquipier Soufiane Rahimi qui a cédé sa place à Réda Sellim à la 73è minute.

Dans le dernier quart d’heure, la défense marocaine a fait montre de relâchement et de manque de concentration, alors que les Zambiens affichaient quelques velléités offensives notamment sur une belle action de Collins Sikombe qui a mal intercepté son ballon, rapidement récupéré par Zniti.

Les déchets techniques s’accumulant à quelques minutes de la fin, les Marocains ont concédé un but signé Moses Phiri qui profitait d’une grossière erreur défensive de Omar Namssaoui qui a, toutefois, livré une bonne copie dans ce match hormis cette mauvaise relance faute de concentration.

Une réduction de score qui n’empêche pas les hommes de Ammouta de poinçonner leur ticket pour la demi-finale de la compétition africaine lors de laquelle, ils croiseront le fer avec la sélection camerounaise qui a validé son billet après avoir pris le dessus samedi sur la République démocratique du Congo (2-1).

Bouton retour en haut de la page
Fermer