La réforme du plan de développement de la Chambre de commerce d’industrie et de services de Casablanca-Settat (CCIS-CS) est à un stade “très avancé”, a assuré le président de la Chambre de commerce d’industrie et de services de Casablanca-Settat (CCIS-CS), Yassir Adil.

“Le programme de développement de la CCIS-CS est dans un stade très avancé de sa réforme. A titre d’exemple, nous avons réussi à 100% la réforme du chantier de la mise en place des mécanismes de bonne gouvernance”, a dit M. Adil dans un entretien accordé à la MAP.

En ce qui concerne l’implémentation et le développement des prestations (Guichets partenaires), il est à 96%, a-t-il poursuivi, précisant que ce chantier figure parmi les grands changements qui vont s’opérer dans les prestations de services aux adhérents.

La CCIS-CS est en avance avec un taux de 100% également au niveau de l’axe de la mise en place de projets économiques générateurs de ressources, a ajouté M. Adil, citant à égard, l’Institut de management digital de Casablanca et le Centre d’affaires de Mohammedia.

Et de relever: Cette crise intervient au moment où les CCIS étaient en train de construire leur modèle de développement. Les mesures prises dans l’immédiat pour affronter la crise et accompagner les ressortissants s’inscrivent naturellement dans la vision à long terme du modèle de développement”.

Ces chambres ont prouvé, sur le terrain, à quel point elles sont incontournables pour assurer un accompagnement de proximité vital pour les entreprises, encore plus en cas de crise, a souligné M. Adil.

Dans ce sens, il a indiqué que la CCIS-CS fait le constat d’une mobilisation de moyens sans précédent à l’appui d’une démarche orientée vers la transformation de l’économie et à la réussite du plan de relance à travers l’accompagnement des ressortissants, l’aide à répondre aux appels à projets, la relance de l’export, le développement des compétences, etc.

M. Adil a aussi fait savoir que donner la parole aux ressortissants pour exprimer et débattre la situation avec eux constitue un premier point de la stratégie de la CCIS-CS.

Et de conclure: “Même s’il n’y a pas d’événements nouveaux, nous recommandons de maintenir un fil de communication vis-à-vis des ressortissants pour avoir une vue d’ensemble des mesures qui peuvent les concerner. Ceux-ci en ont grandement besoin”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer