Une convention de partenariat a été signée, mardi à El Jadida, entre l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Casablanca-Settat et la Fondation Ennajah portant sur l’apprentissage numérique dans les zones défavorisées.

Signée par le directeur de l’Académie, Abdelmoumen Talib, la directrice générale de la Fondation Ennajah, Aicha Lebsir, le directeur provincial d’El Jadaida, Abdellatif Chaouki, et le directeur provincial de Sidi Bennour, Karim Ajjane, la convention vise à mettre en place un cadre de partenariat et de coopération entre les parties et à réaliser des projets à même d’améliorer la qualité de l’enseignement et lutter contre la déperdition scolaire.

Cette initiative porte essentiellement sur la mise en place d’un studio numérique et l’équipement des médiathèques des établissements scolaires d’ordinateurs, en vue de permettre aux élèves du primaires et du collège d’accéder à un apprentissage numérique aux meilleurs standards.

En concrétisation de cet ambitieux projet, la Fondation Ennajah a lancé, à l’Ecole primaire Ibnou Toufail (commune rurale Moulay Abdellah), une opération pilote concernant 6 établissements scolaires à El Jadida et Sidi Bennour, dont 4 écoles primaires et 2 collèges.

Cette action, qui va faire bénéficier à 3.800 élèves, s’inscrit dans une action à long terme qui vise l’inclusion sociale et numérique des jeunes dans la région Casablanca-Settat, à travers l’intégration progressive de plusieurs établissements de la région dans ce projet.

L’objectif escompté consiste à faire de l’apprentissage numérique un des leviers de lutte contre l’abandon scolaire et d’inclusion de la jeunesse du monde rural et péri-urbain.

La Fondation s’engage, en vertu de l’accord, à contribuer au financement des projets relatifs à l’équipement des salles des établissements scolaires relevant de l’Académie de studios photographiques, à la réalisation et la généralisation de projets à caractère éducatif, culturel, et scientifique au sein des espaces scolaires, et au soutien des clubs scolaires, entre autres.

Pour sa part, l’Académie, représentée par la direction provinciale bénéficiaire, s’engage à mettre les salles en question à la disposition du projet, à autoriser la fondation à les équiper en outils nécessaires pour la production de ressources scolaires numériques et à superviser la réception des différents équipements bureautiques, outre l’association de la fondation dans les activités culturelles organisées par l’académie et les directions provinciales en relevant.

La Fondation Ennajah et l’Académie régionale de Casablanca-Settat ont ainsi convenu de mettre en place un comité de suivi de performance, en analysant notamment la courbe de l’abandon scolaire dans les établissements concernés.

En vue d’élargir cette action à de nouvelles préfectures, les deux parties ont convenu de mener une collecte régulière de données de terrain pour analyser les besoins numériques des établissements scolaires situés dans la périphérie de la région Casablanca-Settat.

A cette occasion, le directeur de l’Académie s’est félicité de cet important partenariat avec la Fondation Ennajah, ajoutant que ce projet s’inscrit dans le cadre de l’ouverture de son institution sur l’ensemble des acteurs du secteur privé et de la société civile, pour la mise en œuvre des chantiers contenus dans la loi-cadre de la réforme du système de l’éducation et de la formation à l’horizon 2030.

Le partenariat, a-t-il expliqué, est de nature à promouvoir l’apprentissage, notamment dans le domaine numérique, à travers le soutien des établissements scolaires en milieu rural et périurbain et ceux qui connaissent un déficit de matériel, en les dotant de médiathèques et d’équipements numériques, outre le soutien des directions provinciales par la création de studios photographiques et d’intégration de la nouvelle technologie.

De son côté, la directrice générale de la Fondation Ennajah a souligné que ce partenariat, qui profitera dans un premier temps à 6 établissements scolaires à El Jadida et Sidi Bennour, est porté à connaître un développement certain pour l’intégration du plus grand nombres d’élèves de la région à ce programme, dans le cadre du combat contre la déperdition scolaire.

Créée en 2019 par Saham Assurance, la Fondation Ennajah a pour vocation de promouvoir l’éducation des enfants défavorisés, lutter contre l’abandon scolaire, la pauvreté et l’exclusion sociale. Elle apporte ainsi son soutien aux populations démunies, pour participer à l’éradication de toutes les formes de précarité.

La Fondation œuvre aujourd’hui pour le déploiement d’un programme d’actions autour de 3 grands axes, à savoir la restauration et l’équipement des écoles, l’éveil civique et environnemental et l’investissement dans des actions de proximité au profit d’associations engagées auprès des populations défavorisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer