L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Casablanca-Settat prévoit de porter à 4.000 le nombre d’enfants en situation de handicap à bénéficier de l’éducation inclusive au sein des établissements scolaires de la région au titre de la saison 2020-2021, contre 2.653 élèves seulement au cours de la campagne précédente.

Pour faciliter l’intégration de ces élèves, dont le nombre est en hausse de plus de 33 pc, leur assurer une bonne scolarisation et les doter des compétences nécessaires, en harmonie avec le principe de l’égalité des chances, le nombre des établissements publics inclusifs a été porté de 444 à 700 dans les différentes préfectures et provinces de la première région du pays.

Le chef de service de l’éducation inclusive à l’AREF, Othman Sakhi, a indiqué que les bureaux spécialisés relevant des 16 directions provinciales sont appelés à donner corps à cette vision en mettant en œuvre les dispositions du “Projet 4” se rapportant à la scolarisation des enfants à besoins spécifiques ou en situations particulières (réfugiés ou de retour de l’étranger), conformément à la loi-cadre 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique qui prévu une série de mesures sur les plans institutionnel et pédagogique.

Pour assurer le succès de la mise à niveau du système éducatif, M. Sakhi a souligné, dans une déclaration à la MAP, le caractère vital de l’adhésion et de la mobilisation de tous les acteurs concernés, parallèlement à une action de sensibilisation soutenue sur la nature et les objectifs de l’éducation inclusive, de manière à encourager les familles des personnes à besoins spécifiques à scolariser leurs enfants.

Les établissements de la région seront, par conséquent, renforcés par “des salles de ressources pour la qualification et le soutien”, dont le nombre a été doublé (200 actuellement au lieu de 101 auparavant), sous la supervision d’équipes multidisciplinaires mises à la disposition de l’établissement par les associations partenaires, l’objectif étant de concilier soutien médical, paramédical, psychologique et pédagogique.

Le nombre des associations actives dans ce domaine dans la région avoisine 100 entités, dont 27 opèrent dans le cadre d’une convention avec l’Académie, 37 à travers des accords avec les directions provinciales, 16 ayant un accord direct avec une école et 22 autres disposant d’autorisations d’activité à l’intérieur des établissements scolaires.

De plus, l’offre scolaire spéciale destinée à cette catégorie d’enfants sera consolidée par la généralisation des accessibilités et des sanitaires appropriés à 700 établissements scolaires, en veillant à la bonne gouvernance de ce dossier sur les plans administratif et pédagogique.

S’agissant du volet pédagogique, l’Académie parie sur la formation de près de 5.000 enseignants pour la mise en adéquation des prestations des établissements concernés avec les besoins de l’éducation inclusive dans les différentes cycles (préscolaire, primaire et secondaire), notamment la programmation et l’organisation d’activités à caractère culturel, artistique et sportif.

La formation en matière d’éducation inclusive a profité, cette année, à plus de 500 enseignants, 184 directeurs d’établissement et 10 inspecteurs, outre des formations en faveur des associations concernées et les familles des enfants cibles.

En harmonie avec les objectifs et missions du projet d’éducation inclusive, la direction provinciale d’El Fida-Mers Sultan (Casablanca) et les associations partenaires ont organisé une semaine pédagogique (1-5 décembre 2020), dans le sillage de la Journée mondiale des personnes en situation de handicap, célébrée le 3 décembre de chaque année.

Le programme de cette manifestation a compris l’organisation d’ateliers de sensibilisation animés par des spécialistes en psychologie et en kinésithérapie, visant à doter les cadres pédagogiques des capacités nécessaires pour le diagnostic et l’accompagnement des enfants en situation de handicap.

Ladite direction a été dotée de nouvelles salles de ressources multifonctionnelles installées dans les écoles primaires Abi Dar El Ghifari et Ibn Khaldoun et au collège Moulay Rachid, qui se sont ajoutées aux salles déjà créées au cours des deux dernières années, en vertu du programme national en la matière.

Lors de la semaine pédagogique, deux partenariats ont été conclus par la direction provinciale, le premier avec le réseau régional des experts de l’éducation inclusive en vue d’appuyer les efforts de la direction dans ce domaine et le second avec l’Université Mohammed VI des sciences de la santé pour assister ces enfants et organiser des visites des étudiants à cet effet.

Bouton retour en haut de la page
Fermer